Nos autres domaines de compétence

Produits de santé défectueux, Accidents du travail et Maladies professionnelles, Accidents de la vie privée, Contamination suite à une transfusion, Maladies liées à l'amiante, ...

Des avocats spécialisés et expérimentés en droit des dommages corporels

Notre cabinet d’avocats met à votre disposition plus de 25 années d’expérience au service des victimes de dommages corporels. Nous formons une équipe soudée, combative et performante, prête à se battre à vos côtés.

Nous mettons à votre service 10 assistantes, dont 2 dédiées aux contentieux du Mediator et des prothèses mammaires PIP, 15 avocats rompus à la réparation du dommage corporels, dont 5 associés, et une juriste.

Même si l’augmentation des affaires majeures de Santé Publique nous a conduit à accroitre nos effectifs, pour vous offrir une qualité de service et travail optimale, nous demeurons un cabinet à taille humaine qui place au centre de son activité, la victime.

Tous nos avocats sont sincèrement engagés dans la défense des victimes de dommages corporels. Ils agissent au mieux de vos intérêts, chacun avec sa sensibilité, son histoire, mais toujours mus par la volonté de vous offrir le règlement le plus efficace de votre litige.

Nos avocats et nos juristes se forment régulièrement aux évolutions de notre matière toujours en mouvement, de sorte à demeurer des interlocuteurs sérieux et pertinents pour les magistrats et les experts avec lesquels ils travaillent quotidiennement.

Des spécialistes a votre écoute, pour vous conseiller et vous assister dans l’ensemble de vos démarches

Victimes de produits de santé défectueux

Coupe-faim (Isoméride, Mediator), Dépakine, Androcur, Prothèses mammaires (P.I.P.), Rupture de cathéter, ...

Une loi du 19 mai 1998 transpose en droit français la directive communautaire du 25 juillet 1985 sur la responsabilité du fait des produits défectueux.

Cette action doit être mise en œuvre dans des délais stricts :

  • vous devez agir dans le délai de 3 ans à compter du moment où vous avez connaissance du dommage, du défaut ou de l’identité du producteur,
  • parallèlement vous avez un délai de 10 ans à compter de la mise en circulation du produit pour agir.

Accidents du travail et maladies professionnelles

Formalités, indemnisation minimale et complémentaire

Vous ou l’un de vos proches avez été victime d’un accident du travail, d’un accident de trajet professionnel ou d’une maladie professionnelle ?

  • L’accident du travail est un accident lourd de conséquences, survenu  à l’occasion de votre activité pour le compte d’un ou plusieurs employeurs.
  • L’accident de trajet est un accident survenu pendant le trajet entre votre domicile et votre lieu de travail ou entre votre lieu de travail et votre lieu de prise habituelle de repas ou encore lors d’un déplacement professionnel.
  • La maladie professionnelle est la conséquence de l’exposition, plus ou moins prolongée, à un risque existant lors de l’exercice de l’activité professionnelle (absorption quotidienne des petites doses de vapeurs toxiques, exposition de façon répétée au bruit, à la chaleur).

Victimes d'Accidents de la vie privée

Accidents à votre domicile, accidents de sports, accidents domestiques, accidents de bricolage, catastrophes naturelles, agressions, attentats

La notion d’accident de la vie privée s’applique aux accidents impliquant des dommages corporels aux victimes, voir le décès, survenus durant des activités sportives ou de loisirs, à domicile, ou à l’école.

On distinguera les accidents liés à des agressions ou des attentats, ceux-ci ayant le caractère d’infraction.

Attention, la dénomination d’accident de la vie privée ne s’applique pas aux accidents du travail, ni aux accidents de la circulation.

Chaque année, plus de 11 millions d’accident de la vie sont recensés.

Victimes d'une contamination suite à une transfusion sanguine

Recours et indemnisation auprès de l'ONIAM

Vous ou l’un de vos proches, avez contracté le virus de l’hépatite C suite à une transfusion de produits sanguins ou une injection de médicaments dérivés du sang.

Un avocat expérimenté en réparation de préjudice corporel vous aidera en vous indiquant les démarches à suivre.

Victimes de maladies liées à l’amiante

Actions juridictionnelles et indemnisation auprès du FIVA

Jusqu’à il y a une dizaine d’années, les victimes de l’amiante n’avaient d’autres choix, pour obtenir l’indemnisation de leurs préjudices, que d’introduire une action en responsabilité longue et souvent coûteuse devant la juridiction civile ou répressive compétente.

Mais l’article 53 de la loi n°2000-1257 du 23 décembre 2000 de financement de la Sécurité Sociale pour 2001 et son décret d’application n°2001-963 du 23 octobre 2001 sont venus offrir aux victimes de l’amiante un mécanisme indemnitaire qui se veut simple et rapide.

Contactez-nous

Nous sommes à votre écoute. Notre équipe de juristes et d’avocats expérimentés vous aidera dans la constitution de votre dossier (médical et juridique) et défendra vos intérêts devant les différentes cours de justice saisies.

Expliquez votre situation