Affaire Naomi Musenga : les parents réclament l’ouverture d’une information judiciaire

Deux jours après la publication du rapport de l’IGAS, les parents de Naomi Musenga ont souhaité s’exprimer, en présence notamment d’un de leurs avocats, Maître Jean-Christophe COUBRIS.

La famille de Naomi Musenga demande la nomination d’un juge d’instruction, afin de connaître les causes du décès de leur fille et que les responsables soient identifiés et sanctionnés.

« L'enquête préliminaire est un cauchemar pour les familles »

Une enquête préliminaire a en effet été ouverte le 9 mai, au lendemain de la révélation par les médias, du contenu de la bande son du SAMU.

« J’implore Madame le Procureur pour que l’on entre dans le fond. Nous sommes démunis » a ainsi déclaré la maman de Naomi.

« L’enquête préliminaire est un cauchemar pour les familles. Nous avons l’audition des bandes qui est scandaleuse, nous avons le rapport de l’IGAS qui met en évidence tous les dysfonctionnements, les mises en examen doivent être immédiates » a quant lui précisé Maître Jean-Christophe COUBRIS.

Actualités liées

Deux jours après l’annonce de la démission du responsable du Samu de Strasbourg et la parution du rapport de l’Igas, la famille Musenga a souhaité prendre la parole, accompagnée de leurs deux avocats et du professeur Christian Marescaux – invité par la famille – lors d’une conférence de presse donnée à Strasbourg ce vendredi.

Tous ont pointé du doigt la responsabilité de l’hôpital de Strasbourg et ont réclamé l’ouverture d’une information judiciaire et des mises en examen. Naomi Musenga est décédée au Nouvel hôpital civil de Strasbourg, le 29 décembre 2017, quelques heures après son appel à l’aide au Samu, qui a tardé à la prendre en charge.

[…]

Affaire Naomi Musenga – Maître Jean-Christophe Coubris, avocat de la famille

« L’hôpital de Strasbourg planque tout ce qui l’accuse » : les parents de Naomi Musenga, décédée en décembre 2017, ont donné une conférence de presse à Strasbourg avec leurs avocats Mohamed Achour, Jean-Christophe Coubris et le professeur Christian Marescaux

[…]

Illkirch-Graffenstaden (France) – Les parents de Naomi Musenga, décédée fin décembre à Strasbourg après un appel au Samu traité avec mépris, ont réclamé vendredi l’ouverture d’une information judiciaire pour que les causes et les responsabilités dans sa mort soient dévoilées.

[…]

Parallèlement à une enquête administrative confiée à l’Inspection des affaires sociales (Igas), le parquet de Strasbourg a ouvert début mai une enquête préliminaire, mais cette procédure ne permet pas à la famille ou à ses avocats d’accéder au dossier.
« Il est inacceptable que l’on reste sur ce schéma d’enquête préliminaire », qui est « un cauchemar », a insisté Me Jean-Christophe Coubris, l’un des avocats de la famille.

[…]

La démission du responsable du Samu de Strasbourg, présentée dès le mois de mai, a été acceptée, mais selon les avocats de la famille Musenga, il a surtout servi de « fusible ».

[…]

Illkirch-Graffenstaden (France) – Les parents de Naomi Musenga, décédée fin décembre à Strasbourg après un appel au Samu traité avec mépris, ont réclamé vendredi l’ouverture d’une information judiciaire pour que les causes et les responsabilités dans sa mort soient dévoilées.

[…]

Parallèlement à une enquête administrative confiée à l’Inspection des affaires sociales (Igas), le parquet de Strasbourg a ouvert début mai une enquête préliminaire, mais cette procédure ne permet pas à la famille ou à ses avocats d’accéder au dossier.
« Il est inacceptable que l’on reste sur ce schéma d’enquête préliminaire », qui est « un cauchemar », a insisté Me Jean-Christophe Coubris, l’un des avocats de la famille.

[…]

La démission du responsable du Samu de Strasbourg, présentée dès le mois de mai, a été acceptée, mais selon les avocats de la famille Musenga, il a surtout servi de « fusible ».

[…]

Procès PIP : Jean-Claude Mas définitivement condamné
Le Point – 11/09/2018 – Extraits

Condamné à quatre ans de prison ferme pour fraude aggravée et escroquerie, le fondateur de la société PIP fait toujours face à plusieurs autres procédures.

[…]

Le scandale PIP avait éclaté en 2010. Environ 30 000 femmes étaient concernées en France et plusieurs dizaines de milliers d’autres à l’étranger, où PIP exportait 80 % de sa production. Selon un bilan de l’Agence nationale de sécurité du médicament de juillet 2015 concernant les 30 000 porteuses françaises, 18 402 d’entre elles avaient subi une explantation de leur prothèse. Parmi elles, 7 551 avaient connu un événement indésirable (dysfonctionnement de la prothèse, épanchement du gel, infection ou inflammation).

[…]

Le fondateur de la société PIP, qui a commercialisé des prothèses mammaires défectueuses, devra effectuer sa peine de prison.

[…]

Sa condamnation à quatre ans de prison ferme et 75 000 euros d’amende par la cour d’appel d’Aix-en-Provence, le 2 mai 2016, est donc définitive. Jean-Claude Mas a été condamné pour fraude aggravée et escroquerie à l’égard de la société allemande de certification TÜV, qu’il avait bernée sur la composition de son gel pour prothèses.

[…]

L’avocat Philippe Courtois, qui représentait plus de 2 600 victimes lors du procès en appel, s’est félicité de cette issue à ce dossier lancé en 2010 : « Nous avons enfin une condamnation définitive dans un scandale de santé publique. Monsieur Mas va devoir exécuter sa peine de quatre ans de prison ferme et les victimes pourront désormais être indemnisées. .

[…]

Réseaux sociaux

0

Actualités liées

Procès de l’anesthésiste d’Orthez : 3 ans d’emprisonnement ferme et interdiction d’exercer définitivement la médecine

Le Tribunal correctionnel de PAU a condamné le 12 novembre 2020 Madame Helga WAUTHERS à une peine d’emprisonnement ferme de 3 ans ainsi que l’interdiction d’exercer définitivement la médecine. Ces peines constituent le maximum prévu actuellement par la loi pénale…
En savoir plus

Décès de Xynthia Hawke lors de son accouchement : l’anesthésiste, en état d’ébriété au moment des faits, devant…

Les 8 et 9 octobre 2020 comparaissait devant le Tribunal correctionnel de Pau, Madame Helga WAUTHERS, anesthésiste d’astreinte lors de l’accouchement de Xynthia HAWKE. Il ressortait de l’instruction judiciaire menée pendant 6 ans que cette anesthésiste était en état d’ébriété…
En savoir plus

Report au mois de mai du procès de l’anesthésiste Helga Wauters devant le Tribunal Correctionnel

Alors que le procès du drame de la maternité d'Orthez devait avoir lieu le 6 et 7 février 2020, celui-ci est désormais reporté aux 28 et 29 mai 2020. L’avocat de la défense Me Éric Dupond-Moretti a demandé le renvoi…
En savoir plus