Affaire Naomi Musenga : conférence de presse avec la famille de la victime, vendredi 22 juin

Une conférence de presse se tient ce vendredi 22 juin à 11h30 à la mairie d’ILLKIRCH GRAFFENSTADEN.

La famille de Naomi a saisi le Cabinet Coubris Courtois et Associés.

Mademoiselle Naomi MUSENGA a appelé une première fois le SAMU à 11h30, il s’agit de l’appel dont la bande sonore a été diffusée par les médias …

La victime s'est vu refuser l'intervention des services de secours

Elle sollicitait désespérément une aide médicale, ayant le sentiment de mourir.

L’opératrice du SAMU lui a simplement suggéré d’appeler SOS médecins

Un second appel a été émis par un proche de Naomi et reçu par la même opératrice du SAMU, une heure plus tard, qui n’a pas davantage été transféré au médecin régulateur.

A aucun moment, il n’a été pris en considération la situation dramatique de Naomi.

Elle décédera quelques heures plus tard.

Une enquête préliminaire pour recherche des causes de la mort est en cours.

Rapport de l'IGAS et demande de désignation d'un Juge d'instruction

Le rapport de l’IGAS communiqué le 20 juin met en évidence un profond dysfonctionnement de la procédure de régulation des appels du SAMU 67 à ces 2 reprises et un retard a minima de 2h20 de la prise en charge de Naomi.

La famille de Mademoiselle MUSENGA souhaite aujourd’hui la désignation d’un juge d’instruction et la mise en examen des responsables parfaitement identifiés dans le rapport de l’IGAS.

0

Actualités liées

Procès de l’anesthésiste d’Orthez : 3 ans d’emprisonnement ferme et interdiction d’exercer définitivement la médecine

Le Tribunal correctionnel de PAU a condamné le 12 novembre 2020 Madame Helga WAUTHERS à une peine d’emprisonnement ferme de 3 ans ainsi que l’interdiction d’exercer définitivement la médecine. Ces peines constituent le maximum prévu actuellement par la loi pénale…
En savoir plus

Décès de Xynthia Hawke lors de son accouchement : l’anesthésiste, en état d’ébriété au moment des faits, devant…

Les 8 et 9 octobre 2020 comparaissait devant le Tribunal correctionnel de Pau, Madame Helga WAUTHERS, anesthésiste d’astreinte lors de l’accouchement de Xynthia HAWKE. Il ressortait de l’instruction judiciaire menée pendant 6 ans que cette anesthésiste était en état d’ébriété…
En savoir plus

Report au mois de mai du procès de l’anesthésiste Helga Wauters devant le Tribunal Correctionnel

Alors que le procès du drame de la maternité d'Orthez devait avoir lieu le 6 et 7 février 2020, celui-ci est désormais reporté aux 28 et 29 mai 2020. L’avocat de la défense Me Éric Dupond-Moretti a demandé le renvoi…
En savoir plus