SELARL COUBRIS, COURTOIS & Associés
31 rue du Bocage
33200 Bordeaux

05.56.17.13.03

Du Lundi au Vendredi, de 8h à 19h

Décès à la maternité d’orthez : 4 ans après les faits, la sœur et le conjoint de Xynthia s’expriment pour la première fois

Mercredi 26 septembre 2018

Accès rapide

Le 26 septembre 2014, Helga Wauters, anesthésiste, avait prodigué une péridurale sur une jeune femme de 28 ans , Xynthia HAWKE qui s'était rendue à la maternité d'Orthez pour un accouchement. Mais l'accouchement s'était mal passé et une césarienne était devenue nécessaire.

Rappelée, l'anesthésiste sentait l'alcool à son retour à l'hôpital et son comportement avait paru étrange à ses collègues. La situation avait viré au drame : au lieu de se servir du respirateur du bloc opératoire, l'anesthésiste avait utilisé un ballon manuel pour ventiler sa patiente, et avait intubé les voies digestives au lieu des voies respiratoires.

« Accumulation d'erreurs de l'anesthésiste »

En arrêt cardiaque, la patiente avait été transférée à l'hôpital de Pau où elle était décédée le 30 septembre. Le bébé, lui, est né sain et sauf.

La famille a attendu la fin de l’instruction pour sortir du silence et exprimer enfin leur douleur et leur colère.

 

Articles de presse liés :

Décès à la maternité d’Orthez : « On est que des pions », dit Yannick époux de la victime lien externe
RTL - 27/09/2018 - Extraits

RTL

La nuit du 26 au 27 septembre 2014, Xynthia est morte en couche à la maternité d’Orthez, à cause de l’erreur médicale d'une anesthésiste. Ce soir-là, elle était fortement alcoolisée. En juillet 2018, la justice a conclu l’instruction du dossier. L’anesthésiste, l’hôpital d’Orthez et la clinique Labat, ont été mis en examen.

[...]

Mais tout a basculé la nuit du 26 au 27 septembre 2014. « On avait trouvé l’anesthésiste assez bizarre, on en avait rigolé avec Xynthia. Il était excentrique, un peu bizarre, pas dans son état normal, mais on n’avait pas mis ça sur le compte de l’alcool », confie Yannick.

Aujourd’hui il appelle tous les protagonistes de l’affaire à "prendre leurs responsabilités". « On a été victime d’un système d’hôpital-clinique low-cost. On est que des pions dans cette histoire-là », termine-t-il.

[...]

Sister of UK woman who died in botched caesarean makes justice plea lien externe
The Guardian - 27/09/2018 - Extraits

France 3

Xynthia Hawke, 28, died in France in 2014 after alleged error by drunk anaesthetist

On 26 September 2014, Isaac was born healthy, but Hawke would never get to hold him. She lay in a coma from which she would not recover after an alcoholic anaesthetist, reportedly found to be three times over the legal drink-driving limit, botched the procedure.

[...]

The Belgian doctor, Helga Wauters, 51, is facing trial for manslaughter after allegedly placing a breathing tube into Hawke’s oesophagus instead of her windpipe. Starved of oxygen, Hawke had a heart attack, went into a coma and died four days later.

[...]

« I hold [Wauters] personally responsible for the death of Xynthia,” says Hawke. “She made a mistake because she was drunk. There is also chain of responsibility and she should never have been in that operating theatre. For my parents, this has ruined their lives. For me … she was my little sister. My only sister. And she’s gone. I don’t have another one and I never will. We are all living in limbo waiting for justice for Xynthia and Isaac. If Yannick didn’t have Isaac, I don’t know how he’d cope. At the same time he is bringing up a baby on his own, without the person he wanted to do it with. Isaac will be four this week. He knows he doesn’t have a mum like other children do, and while we do talk about Xynthia with him we don’t force it. »

[...]

A lire aussi sur l'Affaire Xynthia HAWKE